ICI Documents 11 janvier 2021

L’impact du programme de développement communautaire de la Fondation ICI sur le travail des enfants

Ce rapport analyse l’impact du programme de développement communautaire de la Fondation International Cocoa Initiative sur le travail des enfants et son importance en Côte d’Ivoire et au Ghana. Le programme de développement communautaire de ICI a soutenu 75 communautés productrices de cacao dans ces deux pays pendant quatre ans, entre 2015 et 2018, dans le but général d’améliorer la capacité de ces communautés à protéger les enfants.

Grâce à des approches participatives, les membres des communautés ont identifié les défis du développement et ont reçu l’aide de ICI pour les relever. Les activités comprenaient la création et la formation de comités de protection de l’enfance, l’amélioration de l’éducation et des infrastructures communautaires, des activités de sensibilisation, des cours d’alphabétisation pour adultes, la distribution de certificats de naissance et une aide à la diversification des revenus des ménages.

Complétant une évaluation externe du travail de ICI, ce rapport conclut que le programme de développement communautaire a eu plusieurs impacts positifs sur les communautés aidées.

Principales conclusions du rapport

  • Ce programme a permis de réduire la participation des enfants à des travaux dangereux. En Côte d’Ivoire, la prévalence du travail dangereux des enfants est passée de 62 % à 51 % dans les communautés soutenues, soit une réduction de 17 %. Une diminution a également été constatée au Ghana, bien que cela ne soit pas statistiquement significatif.
  • Le programme a permis de réduire la gravité du travail des enfants. En Côte d’Ivoire, le nombre moyen de tâches dangereuses, le nombre d’heures consacrées à des tâches dangereuses et le nombre moyen de jours de travail des enfants ont tous diminué. Au Ghana, nous avons constaté une réduction similaire du nombre moyen d’heures travaillées et du nombre moyen de jours de travail des enfants par semaine.
  • En Côte d’Ivoire, le taux de scolarisation a augmenté, passant de 69 % à 84 %, selon les estimations, dans les communautés assistées par ICI. Au Ghana, où le taux d’inscription scolaire était de près de 100 % dans les communautés assistées et les communautés témoins au début du projet, il n’y a pas eu de changement significatif.
  • Le programme a réussi à impliquer des membres de la communauté au-delà des seules familles dont les enfants travaillent.

Ces résultats positifs indiquent que le programme de développement communautaire a réussi à aider les communautés à lutter contre le travail des enfants, ainsi que contre d’autres problèmes de développement, tels que l’éducation et l’autonomisation des femmes.

Lire l’analyse complète (en anglais).

Lire le résumé (en français).