Nouvelles du terrain 14 décembre 2013

Augmentation du taux de scolarisation a Eshireso Kokofu

La communauté d’Eshireso Kokofu se situe dans le district de Wassa Amenfi Est, dans la région occidentale du Ghana, et compte quelque 590 habitants dont 150 enfants à l’époque où elle a été choisie pour bénéficier du soutien de l’ICI. Elle était dépourvue d’école et les enfants devaient parcourir de 6 à 8 km à pied pour se rendre dans les écoles des communautés les plus proches. Ceux qui n’avaient pas la possibilité de parcourir cette longue distance étaient souvent laissés à eux-mêmes, ce qui poussait de nombreux parents à faire travailler les enfants sur les plantations, parfois dans des conditions dangereuses.

Avant que l’ICI décide d’intervenir en faveur de cette communauté, le député local l’avait encouragée à construire trois salles de classe mais l’école ne réussit pas à ouvrir ses portes, les chefs de communauté n’étant pas parvenus à se procurer le matériel nécessaire ni à obtenir le soutien requis de la part des autorités locales.

Au cours du dialogue avec les membres de la communauté et des activités de sensibilisation mises en œuvre par le partenaire d’exécution de l’ICI, la RECA (Rural Environmental Care Association), les parents ont convenu qu’il était urgent de doter la communauté d’une école qui fonctionne. Les chefs de communauté ont alors pris contact avec le bureau local du Service de l’éducation du Ghana pour obtenir tout le matériel pédagogique et d’apprentissage dont ils avaient besoin. Quand l’école fut enfin en mesure d’ouvrir ses portes, on se rendit rapidement compte que le nombre de salles de classe était insuffisant au vu des tranches d’âge des enfants, ce qui obligeait les enseignants à regrouper des classes et à renoncer à accueillir les plus jeunes enfants et ceux de la tranche quatre à six ans. Face à ce constat, les autorités du district refusèrent d’habiliter l’école et les parents hésitèrent à y envoyer leurs enfants.

L’édification de trois salles de classe supplémentaires fut inscrite en tête des priorités du Plan d’action communautaire élaboré par la communauté d’Eshireso Kokofu. Dans le cadre d’un microprojet, l’ICI procura les fonds nécessaires à la construction du bâtiment et d’un bureau pour l’enseignant. Le projet bénéficia également de l’appui de la GHACEM (un producteur de ciment ghanéen) et de l’Assemblée de district. Forte de ce soutien, la communauté joua un rôle central dans le renforcement de la capacité d’accueil et de la réputation de l’école locale. Au total, la communauté contribua à hauteur de 30% aux différents coûts du projet (sous forme de ressources matérielles, de main d’œuvre adulte et de frais de déplacement dans le but de faire pression pour obtenir l’appui des autorités locales). Les trois salles de classe supplémentaires furent achevées fin 2012 et en 2013, le Service de l’éducation du Ghana nomma trois nouveaux professeurs des écoles afin d’augmenter les capacités d’enseignement. L’école, qui avait démarré avec 31 élèves en 2008 et un taux de scolarisation en baisse, vit son effectif passer à 75 élèves en 2012 ; aujourd’hui, elle compte 161 élèves scolarisés de la maternelle au primaire, soit une hausse de plus de 400%. Sur les deux dernières années, le taux de fréquentation scolaire a lui aussi augmenté, passant de 75 à 84%, grâce à un renforcement de la réputation et de la qualité de l’enseignement de l’école mais aussi aux efforts déployés en parallèle pour inciter la communauté à renoncer au travail des enfants.

L’école est désormais perçue par les parents comme l’une des meilleures du district. Selon son directeur, M. Stephen Ntiako, « l’école communautaire d’Eshireso Kokofu, qui n’avait rien d’exceptionnel jusqu’ici, est désormais considérée comme l’une des plus réputées du district »

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More