Actualités 1 décembre 2017

Les producteurs de cacao au Ghana vivent dans la pauvreté et la vulnérabilité économique

Cocoa Farmers in Ghana Experience Poverty and Economic Vulnerability

La cacaoculture est l’épine dorsale de l’économie ghanéenne. 800 000 petits cacaoculteurs représentent 60% de la base agricole du pays. Cependant, malgré leur importance pour le développement du Ghana, de nombreuses familles cacaoyères vivent dans la pauvreté.

Les cacaoculteurs gagnent un revenu quotidien par habitant d’environ 0,40 à 0,45 dollar US sur le cacao. Cela représente un revenu net annuel de 983,12-262,81 dollars US et représente les deux tiers du revenu des ménages de cacaoculteurs.

Plusieurs facteurs influencent la capacité des cacaoculteurs à gagner un revenu élevé. La majorité des cacaoculteurs ghanéens sont des travailleurs indépendants et exploitent de petites plantations de 2 à 5 hectares. Compte tenu de leur petite taille, les rendements sont souvent faibles, avec une moyenne de 0,42 tonne par hectare. En outre, les agriculteurs ont du mal à accéder à des services de vulgarisation qui contribuent à améliorer les techniques agricoles et à augmenter les rendements. Les faibles rendements réduisent le montant des revenus générés par les agriculteurs et les empêchent de faire des économies.

Le coût élevé des intrants agricoles affecte également les revenus des agriculteurs. Les coûts associés à l’embauche de main-d’œuvre adulte ainsi qu’à l’achat d’engrais, de matériel agricole et de pesticides imposent une lourde charge financière aux agriculteurs et diminuent encore les revenus qu’ils tirent de la cacaoculture. Dans les 29 communautés cacaoyères soutenues par la Fondation ICI au Ghana, seuls 36% des agriculteurs avaient les moyens d’acheter des intrants agricoles.

La saisonnalité de la cacaoculture fait que les revenus ne sont pas constants tout au long de l’année et que les familles cacaoyères connaissent une vulnérabilité économique accrue et une aggravation de la pauvreté pendant les saisons creuses. Peu de producteurs sont en mesure d’économiser de l’argent et nombreux sont ceux qui ne disposent pas de stratégies de résilience économique telles que l’assurance ou d’autres sources de revenus. Les producteurs agricoles doivent emprunter de l’argent pour couvrir les dépenses des ménages et les intrants agricoles pour la prochaine saison, mais l’accès au crédit est limité dans les communautés rurales. Ces questions sont encore aggravées pour les productrices de cacao qui se heurtent à de multiples obstacles. En conséquence, elles sont tenues d’assumer une main-d’œuvre supplémentaire en équilibrant la cacaoculture avec d’autres activités génératrices de revenus.

Avec des revenus faibles et une faible résilience économique, les producteurs de cacao ont du mal à répondre aux besoins des ménages. Une étude réalisée en 2010 a révélé que les dépenses des ménages des zones cacaoyères, à l’exclusion des intrants agricoles, dépassaient leur revenu total moyen. Cette pauvreté a un impact direct sur les enfants des communautés cacaoyères. Les enfants peuvent être astreints au travail des enfants parce que leurs parents n’ont pas les moyens d’embaucher une main d’œuvre adulte. En outre, les enfants des ménages pauvres de cacaoculteurs sont moins susceptibles d’aller à l’école que leurs pairs aux revenus plus élevés. Malgré la suppression des frais de scolarité, les dépenses telles que les manuels scolaires et les uniformes restent des obstacles financiers pour les familles pauvres. L’éducation limitée perpétue la pauvreté intergénérationnelle, car les ménages dont le chef n’est pas instruit sont plus susceptibles d’être pauvres.

Il existe un grand besoin d’appui pour aider les producteurs de cacao à renforcer leurs revenus et à vaincre la pauvreté. La Fondation ICI travaille dans les communautés cacaoyères au Ghana pour mobiliser les groupes de services communautaires qui fournissent une main-d’œuvre agricole à faible coût aux adultes et pour faciliter des activités génératrices de revenus supplémentaires pour les femmes.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More