Vidéos 15 juillet 2019

Comment l’école passerelle a changé le comportement d’un bénéficiaire en famille

Tall Yaya, 14 ans

Fils d’éleveur et de producteur de cacao, Tall Yaya, 14 ans, n’a pu effectuer des études dans le système éducatif formel par manque d’extrait de naissance. Il n’a pas été déclaré à l’état civil à sa naissance pour diverses raisons et ne disposait pas non plus de jugement supplétif. Réduit à effectuer des travaux avec son père, il était proche de la délinquance. La mise en œuvre du projet de classes passerelles dans sa communauté (Zatta, Yamoussoukro) a été une aubaine pour lui et sa famille. Aujourd’hui, ses parents sont soulagés de le savoir à l’école, car leur fils a changé de comportement. Son père et lui témoignent.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More