Nestlé Canada offre des kits scolaires aux enfants des producteurs de Lakota

« Nous sommes très contents de ce cadeau qui nous va droit au cœur. Cela va permettre aux enfants de bien étudier. Nous comptons sur vous pour votre soutien au niveau de l’éducation de nos enfants », c’est par ces mots que M. Mamadou Diabaté, président de la coopérative UCODEL de Lakota en Côte d’Ivoire a, au nom des producteurs, remercié Nestlé Canada et la Fondation ICI pour les kits remis aux enfants des producteurs. Une action qui a permis le 04 Avril dernier à 59 enfants des producteurs issus du 1er cycle et du 2nd cycle de l’école secondaire (Collège et lycée) de bénéficier de kits scolaires. Pour le 1er cycle, 56 enfants ont reçu un sac Cocoa Plan, un dictionnaire français, deux livres de lecture portant sur les droits des enfants et des ouvrages sur les outils de la langue française. Quant aux enfants du 2nd cycle, au nombre de 3, ils ont reçu un dictionnaire de traduction anglais-français, un dictionnaire de la langue française, deux livres de lecture portant sur les droits des enfants, un dictionnaire universel et un sac Nestlé Cocoa Plan.

Comme l’a souligné Mme Yolande Kodjo, Responsable du projet Nestlé à la Fondation ICI, « Nestlé veut s’assurer du bien-être des enfants des producteurs pour que ceux-ci puissent être dégagés moralement de cette charge et produisent du bon cacao ». Une ligne dans laquelle s’inscrit Nestlé Canada qui a « décidé d’offrir un appui à l’éducation des enfants des producteurs ». Elle a, de ce fait, invité les élèves à prendre soin des livres que « leurs frères et sœurs pourront également utiliser ». Puis, elle a annoncé qu’un suivi de leur résultat scolaire se fera tout au long de l’année scolaire, par la fondation ICI.

Pour Yao Gnepié Arnaud, élève en classe de 2nde A au groupe scolaire Les perles de Lakota, le kit scolaire est bienvenu, car, a-t-il dit, « avec les livres, je vais très bien étudier et avoir de bonnes moyennes ». C’est une grande joie pour son père, Yoga Yao Samson, producteur dans le village de Djidjé, qui n’espérait plus recevoir ce don. « On ne pensait plus aux kits qui devaient venir. Et voilà que mon fils vient aujourd’hui avec un kit. Cela me réjouit et ça me va droit au cœur », a-t-il affirmé.

Profitant de l’occasion, Mme Yolande Kodjo a exhorté les producteurs présents à réserver un accueil favorable aux Relais communautaires (RC) et à prêter attention  à leurs différents messages. Car, ils ont pour rôle de recueillir de plus amples informations sur les difficultés des producteurs et de les relayer auprès de la fondation ICI, pour une meilleure prise en compte et des actions concrètes en vue d’améliorer leur cadre de vie et l’éducation de leurs enfants. Une exhortation partagée par le directeur de la coopérative, Mamadou Diabaté. Selon lui, la coopérative UCODEL recouvre 76 coopératives pour environ 3000 Producteurs. Un nombre important de producteurs qui aurait pu avoir un écho accru lors de la distribution des kits, si les producteurs se montraient davantage disponibles pour les Relais communautaires. Poursuivant, il a ajouté que « les producteurs ont appris le B A BA de la problématique portant sur le travail des enfants avec la Fondation ICI. Il s’est réjoui de cet important don qui intervient après celui destiné aux enfants du primaire. « Nos enfants du primaire ont été soutenus et voilà que c’est au tour de nos enfants du secondaire. Les parents doivent comprendre qu’aller à l’école, c’est bon et ce don est le fruit de leurs efforts, car ils font du bon cacao », a-t-il conclu.

 

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More