Actualités 29 octobre 2019

Evaluation finale du projet ECLIC : Des résultats encourageants et des recommandations pour la pérennité des actions entreprises

Le projet Eliminer le Travail des Enfants dans la Cacaoculture (Eliminating Child Labor In Cocoa – ECLIC) financé par le Département du Travail des Etats-Unis et mis en œuvre par la Fondation International Cocoa Initiative (ICI) est à son terme après 4 ans d’implémentation sur le terrain, en Côte d’Ivoire. Pour le clore définitivement, une évaluation finale des performances de sa mise en œuvre a été commanditée par le Département du Travail des Etats-Unis (USDOL) avec pour objectifs d’apprécier dans quelle mesure ECLIC a atteint les buts et objectifs énoncés, d’évaluer l’efficacité de la mise en œuvre et de la gestion du projet, de formuler des recommandations pour améliorer le rendement et la pertinence du projets similaires.

Au terme d’une mission de terrain du 14 au 28 octobre 2019, l’équipe désignée pour cette mission a organisé le 28 octobre à Abidjan, un atelier de présentation et de discussion des premiers résultats de l’évaluation. Après une présentation du projet en lui-même, des grandes articulations et de son niveau de mise en œuvre, les résultats préliminaires ont été exposés puis, les idées et recommandations ont été proposées, mettant en exergue les priorités.

Au total, l’évaluation a permis de montrer que des résultats encourageants ont été obtenus dans la mise en œuvre du projet en faveur des communautés vulnérables. Des recommandations ont été faites, notamment en ce qui concerne le suivi des actions réalisées au profit des communautés pour la pérennité des activités.

Pour rappel, c’est le 19 Mai 2016 que le projet ECLIC a été officiellement lancé par la Première Dame de Côte d’Ivoire, présidente du Comité de Surveillance Nationale (CNS) représentée à la cérémonie de lancement par M. Moussa Dosso, Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, Président du Comité Interministériel de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CIM) de l’époque.

Le projet ECLIC s’est déroulé sur une période de 4 ans (de novembre 2015 à novembre 2019) et avait pour objectif de réduire le travail des enfants dans 50 communautés productrices de cacao en Côte d’Ivoire. Dans ces communautés 5.450 enfants vulnérables, engagés ou courant le risque d’être engagés dans le travail des enfants devaient être soutenus et recevoir diverses formes d’accompagnement, d’aide sociale et/ou d’appui à l’éducation. Le projet visait également 1.500 ménages vulnérables pour la promotion de moyens de subsistance durables.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More