30 avril 2020

Groupe de Service Communautaire : Contribuer à la réduction du travail des enfants en travaillant à leur place dans les champs

« Nous allons dans les champs des parents pour travailler à la place des enfants (…) Nous existons pour éviter que les enfants soient utilisés comme main d’œuvre ». C’est en ces termes que Kouassi Kouamé, président du Groupe de Service Communautaire (GSC) d’Affiakounou, justifie la création de ce groupement de producteurs dans cette communauté cacaoyère située dans le département de Tiassalé en Côte d’Ivoire.

Planteur depuis 2014, Kouassi Kouamé a été coopté par ICI, après concertation avec les membres de la communauté et leur accord, pour assurer la présidence de ce groupement en raison de son charisme et de son dynamisme au sein de sa communauté.

Être président d’un GSC nécessite, en effet, un certain nombre de qualités pour pouvoir organiser son équipe, la motiver et la rendre capable d’apporter un appui aux autres producteurs de la communauté, afin d’éviter que ceux-ci aient recours à la main d’œuvre infantile dans les plantations. « Nous sommes au nombre de 12 personnes. Il y a un de nos membres qui est chargé de chercher les producteurs intéressés. Il va rencontrer les producteurs pour proposer nos services et nous allons dans leurs champs pour travailler. », explique-t-il.

 

Protection des enfants, aide aux agriculteurs

Les Groupes des Service Communautaire agissent comme un outil essentiel dans la cadre du travail du la Fondation ICI. Formant parte d’une stratégie sur l’approche de developpement communautaire, la Fondation ICI cherche a fournir des equipes de jeunes ouvriers pour remplacer les enfants dans les champes. Le groupement contribue ainsi la réduction du travail des enfants dans les communautés où il est mis en place.

« Par jour de travail, pour un hectare nous prenons 5000 Francs CFA. C’est pour éviter que les enfants soient utilisés comme main d’œuvre », ajoute Kouassi Kouamé. Créé depuis 2016 par la Fondation ICI, ce groupement a reçu un équipement pour faciliter son fonctionnement quotidien. « La Fondation ICI nous a équipés en nous offrant 10 paires de bottes, 10 machettes, 10 limes, un atomiseur », énumère-t-il.

Avant, c’etait possible de voir des enfants, machette ou couteau en mains, en train de nettoyer la foliage autour de l’ecole locale. Mais depuis la lancement du GSC, on ne voit plus ceci, dit-il: « Quand les mauvaises herbes remplissent la cour de l’école, nous la nettoyons. S’il y a aussi des bancs abîmés, nous les réparons. Cette année scolaire, nous avons offert un paquet de craie à l’école pour aider les enfants à travailler ».

Le Groupe de Service communautaire est aussi un appui à la construction des infrastructures scolaires dans les communautés. A Affiakounou lors de la construction de la classe maternelle, des latrines de l’école et du logement du Directeur de l’école par la Fondation ICI, le GSC a montré son savoir-faire. « Durant les travaux de construction, nous étions la main d’œuvre journalière. Nous avons fait tous les travaux manuels. », assure Kouassi Kouamé.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More