28 février 2020

Innover pour réduire le travail des enfants grâce à une aide au revenu ciblée

En collaboration avec Nestlé, la Fondation ICI a reçu une subvention à l’innovation du Secrétariat d’État Suisse à l’Economie (SECO) pour développer un modèle visant à cibler le soutien au revenu des ménages de producteurs de cacao, qui courent le risque de recourir au travail des enfants.

Le projet vise à répondre à deux questions : Dans quelle mesure les approches « basées sur le risque » réussissent-elles à identifier les ménages avec des enfants qui travaillent ? Les transferts directs d’argent liquide aux ménages de producteurs de cacao pourraient-ils être un moyen efficace de lutter contre le travail des enfants ?

Le projet d’innovation de la Fondation ICI vise également à améliorer l’efficacité et l’efficience d’une approche pour lutter contre le travail des enfants dans le secteur du cacao : Systèmes de suivi et de remédiation du travail des enfants. Nous savons que ces systèmes peuvent réduire le travail des enfants, mais jusqu’à présent, ils ne couvrent qu’environ 15 % de la chaîne d’approvisionnement du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana. Leur extension ne sera possible que si nous sommes à même de mieux cibler l’aide là où elle est le plus nécessaire, de fournir des actions de remédiation efficaces et de réduire le coût de mise en place de ces systèmes.

Dans le cadre de la chaîne d’approvisionnement de Nestlé et d’ECOM au Ghana, la première phase du projet a vu l’élaboration d’un modèle de risque permettant d’identifier les ménages les plus exposés au travail des enfants. De la même manière que les outils existants de la Fondation ICI, Cadre pour des Communautés Cacaoyères Protectrices (CCCP) et le calculateur de risques liés au travail des enfants, aident à identifier les communautés présentant un risque plus élevé de travail des enfants, ce projet applique la même approche aux ménages. En utilisant les informations de base déjà détenues sur les agriculteurs, par de nombreuses coopératives agricoles, le modèle permet de concentrer les efforts sur les ménages présentant le plus grand risque de travail des enfants. Les résultats de la première phase du modèle seront bientôt publiés.

Une fois identifiés, les ménages à risque recevront une aide au revenu ciblée sous la forme d’un transfert d’argent. Cette approche s’appuie sur un nombre croissant de recherches montrant que les transferts d’argent en espèces peuvent être efficaces pour améliorer le bien-être des enfants dans plusieurs domaines, tels que l’éducation.

Le projet pilote sera soigneusement évalué afin de mieux comprendre l’impact des transferts d’argent sur le travail des enfants, pour lequel des preuves concluantes font encore défaut. Il permettra également de s’assurer que les enseignements tirés du projet pourront être intégrés aux efforts déployés par les membres et les partenaires de la Fondation ICI pour prévenir et combattre le travail des enfants.

« L’innovation est un pilier essentiel de la stratégie de ICI pour obtenir un impact à grande échelle dans la lutte contre le travail des enfants », a déclaré Nick Weatherill, Directeur exécutif de la Fondation ICI. « Grâce à ce projet et à d’autres, nous aiderons le secteur du cacao à mieux identifier les endroits où les risques de travail des enfants sont les plus élevés. Ce qui permettra de donner la priorité aux ressources et aux solutions pour les ménages et les enfants qui en ont le plus besoin ».

La Fondation ICI partagera bientôt les premiers résultats du modèle de risque au niveau des ménages, ainsi qu’une analyse documentaire sur l’impact des transferts d’argent en espèces sur le travail des enfants.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More