Actualités 20 novembre 2017

Journée mondiale de l’enfance à Abengourou: La Fondation ICI soutient les enfants de la communauté de Dallo

Journée mondiale de l’enfance à Abengourou

En marge à la journée mondiale de l’enfance qui a été célébrée aujourd’hui, la Fondation ICI en collaboration avec  la Direction Régionale de la Solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant de l’Indénié Djuablin a procédé à la commémoration nationale de ladite journée à Dallo,  dans le département d’Abengourou. Une journée qui a été fortement marquée par des sensibilisations faîtes par les enfants sur leurs droits et une course relais soldée par des messages forts au représentant du sous-préfet en vue de leur appropriation aussi bien au niveau de leur parent que des autorités étatiques. Il s’agit entre autres de leur droit à l’éducation à travers cette phrase « moi aussi je veux aller à l’école, sortez-moi des champs de cacao), leur droit à une identité marquée par ceci « papa et maman, j’ai droit à une identité. A ma naissance, déclarez-moi à l’état civil ».

Comme l’a souligné la directrice régionale de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Madame  Koladié Thérèse, cette journée est « une occasion de dresser les progrès réalisés en matière de défense des droits de l’enfant ».  Rappelant le thème national, à savoir: Enfant en rupture sociale : quelle stratégie pour une réponse durable, elle a souligné qu’il est « une invitation pour tous à contribuer à une véritable protection des enfants en Côte d’Ivoire à travers la reconnaissance de la famille et l’éducation des enfants ». Des mots prononcés tout au long de la commémoration à travers des représentations théâtrales par les enfants venus massivement accompagnés de leur parents et des autorités coutumières.

Au nom des enfants, la présidente du parlement des enfants de la région de l’Indénié Djuablin, Grâce Ehou, a souligné qu’il est « important que les parents adoptent des stratégies pour une éducation qui permet d’obtenir des résultats durables afin que nous enfants aujourd’hui soyons une relève et un avenir certain pour nos communautés et notre nation » Elle a par la suite invité les parents à « prendre la responsabilité d’éduquer les enfants pour un avenir meilleur ».

Pour Madame Anita Kouamé, La responsable en charge de la protection de l’enfant à ICI et  représentante de la Coordinatrice nationale, Madame Euphrasie Aka « le 20 novembre marque l’anniversaire de l’adoption de la convention internationale des droits de l’enfant en 1989 ». Elle est donc « l’occasion d’attirer l’attention du monde entier sur le bien-être de l’enfant et la protection de ses droits ». Car comme elle l’a dit « chaque enfant au monde, y compris ceux de Dallo, a le droit entre autres à une identité, à l’éducation ».  C’est pourquoi, a-t-elle indiqué, « nous ICI, nous construisons des écoles pour permettre aux enfants qui, souvent marchent des km et des km, d’avoir une école proche de leur maison où ils vivent», a-t-elle déclaré avant d’ajouter qu’ « aucun enfant ne doit être enlevé de l’école pour aller travailler dans les champs de cacao ».

Pour elle donc, « Il ne faut pas que cette journée s’arrête juste aux prestations et à la fête. Des actions doivent être posées au quotidien et l’appui d’ICI y sera à travers le comité de protection de l’enfance qui a été mis en place à Dallo ».

Au cours de la cérémonie, des livres de la Bande dessinée Aissa ont été remis au directeur de l’école de Dallo des jeux ludiques et des kits composés de deux vélos de 5 paires de bottes et d’un mégaphone ont été remis aux membres du CPE en vue de les aider à bien mener leur mission, à savoir renforcer la protection des enfants dans l‘indénié Djuablin.

 

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More