17 décembre 2020

La crise du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana profite au Nigeria et Cameroun, selon Rabobank

COMMODAFRICA.COM – Selon Andrew Rawlings, associate Commodities Analyst à la banque néerlandaise Rabobank, le mécanisme du différentiel de revenu décent (DRD ou LID) de la Côte d’Ivoire et du Ghana demeure imprécis alors que les pays ont encore un tiers à un quart de leur récolte à vendre et que les industries disposent de stocks non négligeables, surtout en cette période de baisse de la consommation. Une situation de crise qui bénéficie aux autres pays exportateurs que sont le Nigeria et le Cameroun qui ont vu leur prix, mécaniquement, augmenter et qui approvisionnent les stocks certifiés.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More