Nouvelles du terrain 19 avril 2016

Le dynamisme de la commmunaute de de Petit Odienne au Service de la cause des enfants

Située au sud-ouest de la Côte d’Ivoire dans la région de la Nawa et dans la Sous-préfecture d’Oupoyo, Petit Odienné est une communauté cacaoyère de 1 115 habitants. Avant 2013, année de démarrage du projet, aucune initiative communautaire n’avait été entreprise en faveur des enfants. Très peu de parents avaient inscrit leurs enfants dans le village voisin situé à près de 2 km. Ainsi, de nombreux enfants se retrouvaient engagés dans les travaux champêtres, où ils étaient astreints pour la grande majorité aux travaux dangereux tels que : la participation au traitement avec les produits phytosanitaires, l’utilisation des outils tranchants et le port des charges lourdes.

Aujourd’hui, la situation a beaucoup changé. Grâce aux formations et sensibilisations appuyées par la Fondation ICI, la communauté a pris conscience de la nécessité d’une meilleure protection des enfants. Cela s’est traduit par un engagement plus élevé en faveur de la protection des droits des enfants, avec la création d’une école informelle et le recrutement d’un enseignant bénévole. Par la suite, la communauté a décidé de construire un bâtiment en dur. Malheureusement, l’insuffisance des ressources financière n’a pas permis l’achèvement de cette initiative communautaire. Toutefois, au regard du dynamisme de la communauté, la Fondation ICI lui a apporté un soutien additionnel ce qui a permis l’achèvement et l’équipement d’un bâtiment de trois (03) salle de classe, avec un (01) bureau de Directeur et un bloc de trois (03) latrines. Galvanisée par cette aide, la communauté a construit trois (03) logements de trois (03) pièces chacune pour les enseignants et a démarré la construction d’une cantine scolaire qui est déjà fonctionnelle.

La conjugaison de ces efforts a permis à la communauté de Petit Odienné d’atteindre une évolution de plus de 90% des effectifs scolaires. En effet, de 2013-2014 à la rentrée scolaire 2015-2016 le nombre d’enfants scolarisés dans l’école du village est passé de 83 à 158 élèves. En plus de l’amélioration des conditions de scolarisation des enfants, la mise en place du CPE (Comité de Protection de l’Enfant) et du GSC (Groupe de Service communautaire) a permis une réduction du nombre d’enfants impliqué dans les travaux dangereux. Aujourd’hui dans la communauté de Petit Odienné, les droits des enfants sont mieux respectés.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More