Le leadership des femmes dans Cocoa Life

Women working in a cocoa community as a part of care's assesment program

Au nom de Mondelēz International, CARE International a mené une évaluation des actions de renforcement des capacités des femmes dans Cocoa Life au Ghana et en Côte d’Ivoire.

L’évaluation de CARE, commandée par Mondelēz, rapporte ce qui suit :

Un accroissement des rendements du cacao en donnant aux femmes un meilleur accès à la formation sur les bonnes pratiques agricoles. Une amélioration de la littérature financière et de la résilience, ainsi que l’augmentation du revenu des ménages, qui servira à investir dans les intrants agricoles, à embaucher du personnel et à financer les frais de scolarité – ce qui permet de s’attaquer à l’une des causes profondes du travail des enfants. Une contribution à une participation plus active dans les instances décisionnelles au niveau communautaire, telles que les comités de développement communautaire et le processus de planification de l’action communautaire. La mise en œuvre d’un programme d’extension du bénévolat des femmes, qui contribue à promouvoir l’accès au financement, à la mobilisation communautaire et aux bonnes pratiques agricoles

Sur la base des recommandations de CARE, Cocoa Life travaillera maintenant avec ses partenaires pour renforcer les interventions et mettre en œuvre de nouvelles mesures visant à autonomiser les femmes dans les cinq domaines clés du programme, notamment :

L’évolution du modèle d’extension de bénévolat des femmes (ou similaire) dans tous les pays d’origine, l’accroissement de l’accès des femmes au financement, aux intrants agricoles, à la propriété foncière et à l’appartenance aux groupes de producteurs et aux coopératives. La promotion des postes de leadership dans le cadre des comités du développement communautaire et des processus du Plan d’action communautaire et la prise en compte d’un plafond de 30% pour les femmes représentantes du processus.

Vous pouvez lire le rapport complet de CARE International ici. Veuillez noter que le rapport est en anglais seulement.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More