Actualités 10 juin 2016

Mettre un terme au travail des enfants dans la cacaoculture, c’est l’affaire de tous

Ending child labour in cocoa-growing is everyone's business

L’International Cocoa Initiative (ICI) a publié aujourd’hui son Rapport annuel 2015. Il met en avant les principaux résultats de la Fondation au cours de l’année écoulée et insiste sur la nécessité de poursuivre la collaboration et la mise en place à grande échelle de mesures concrètes de lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture. Ce rapport est publié à l’aube de la Journée mondiale contre le travail des enfants qui aura cette année pour thème : « Éliminer le travail dans les chaînes de production – C’est l’affaire de tous ! ».

En 2015, la Fondation ICI a soutenu 157 communautés cacaoyères, dont 93 en Côte d’Ivoire et 64 au Ghana. Au total, 313 273 personnes ont participé à des activités propices au développement communautaire et plus de 24 470 ménages de producteurs de cacao ont bénéficié du système novateur de suivi et de remédiation du travail des enfants (SSRTE) lancé par ICI et intégré dans la chaîne d’approvisionnement du cacao.

Les activités entreprises par la Fondation, notamment la construction de salles de classe, de centres de soins de santé primaires et de logements pour les enseignants, ou encore la création d’activités génératrices de revenus pour les foyers les plus vulnérables, ont permis l’inscription à l’école de 6185 nouveaux élèves par rapport à 2014 dans les 157 communautés assistées par ICI.

« Nos activités alliées aux efforts de sensibilisation déployés auprès des communautés, des chaînes de production et des centres de connaissances ont amené un changement indispensable au sein de nombreuses familles productrices de cacao, » a déclaré Nick Weatherill, Directeur exécutif de ICI. « Cependant, nous avons bien conscience que le travail des enfants dans le secteur du cacao n’est pas un phénomène rare, ce qui rend d’autant plus urgent et pertinent l’appel lancé par la Fondation ICI en vue de renforcer la protection de plus d’un million d’enfants d’ici à 2020. »

Organisée le 12 juin de chaque année, la Journée mondiale contre le travail des enfants est célébrée par l’Organisation internationale du Travail (OIT) et par d’autres instances des Nations Unies, des gouvernements, des syndicats et des organismes de la société civile pour attirer l’attention sur le fléau mondial que constitue le travail des enfants et sur les mesures nécessaires pour le combattre. Cette année, elle met l’accent sur les chaînes de production – qu’il s’agisse de l’agriculture ou de la pêche, de l’industrie manufacturière ou de l’exploitation minière, ou encore du secteur des services ou de la construction – qui, selon l’OIT, emploient une très grande partie des 168 millions d’enfants dans le monde toujours victimes du travail des enfants.

Le lancement du rapport annuel de ICI est opportun. Il se tient quelques jours après Chocovision 2016, une conférence stratégique de haut niveau réunissant des leaders d’opinion ainsi que le milieu des affaires internationales des secteurs du cacao, du chocolat et du commerce de détail, et deux semaines après la troisième Conférence mondiale du cacao en République Dominicaine. Lors de ces deux événements, ICI a participé aux tables rondes sur le travail des enfants et la composante sociale de la durabilité, soulignant son travail dans la chaîne d’approvisionnement du cacao et mettant en évidence les progrès réalisés, le potentiel identifié et les défis anticipés.

En Côte d’Ivoire, les activités commémoratives de la JMTE 2016 se dérouleront les 10 et 12 juin, autour du thème national « Eliminer le travail des enfants dans les chaînes de production : c’est notre engagement ». Ainsi, le vendredi 10 juin, un panel sera organisé à Abidjan sur le thème « Comment lutter contre les pires formes de travail des enfants dans les chaines de production ». Il verra la participation de nombreux spécialistes du domaine dont l’équipe du projet Eliminer le travail des enfants dans la cacaoculture (ECLIC) de la Fondation ICI. L’intervention de ICI se situe dans le cadre de la présentation des initiatives de lutte contre les PFTE en Côte d’Ivoire, conduites par les partenaires.

Les activités de sensibilisation de masse et de proximité auront lieu le 12 juin à M’Batto (Bongouanou). Cette journée prévoit des exposés sur les conséquences des pires formes de travail sur la santé et le développement de l’enfant et le cadre juridique national portant interdiction de la présence des enfants dans la chaine de production des secteurs d’activités formelles et informelles en Côte d’Ivoire ; une distribution de supports de sensibilisation et de tee-shirts ; la remise au Sous-préfet de M’Batto de 500 kits scolaires destinés aux écoles primaires de la ville.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More