Actualités 4 octobre 2016

Nestlé et la Fondation International Cocoa Initiative améliorent les conditions d’accès à l’éducation pour les enfants de producteurs de cacao

Nestlé et son partenaire la Fondation « International Cocoa Initiative » (ICI) ont procédé le 28 septembre 2016, à la remise symbolique d’une école de 7 salles de classes, 331 kits scolaires et 567 jugements supplétifs aux communautés de producteurs de cacao dans le département d’Aboisso.

Ces actions concrètes vont améliorer les conditions d’accès à l’éducation pour les enfants de producteurs de cacao, membres des coopératives agricoles CNEK, CAYEMA, C3A et CASO (Aboisso).

Cette initiative intervient dans le cadre d’un plan d’action mis en place par Nestlé pour la lutte contre le travail des enfants dans sa chaîne d’approvisionnement en cacao, en Côte d’Ivoire. Ce geste s’inscrit en  adéquation avec le plan d’action national de lutte contre le travail des enfants. Il réaffirme l’engagement de Nestlé et de ICI à accompagner le programme gouvernemental d’accès gratuit et obligatoire à l’école.

Mme Nabié Bouki, mère de 3 enfants en âge scolaire, salue l’avènement de l’école dans son village : « Les années précédentes, mes enfants étudiaient dans des conditions assez précaires. Aujourd’hui, les  vieilles cases villageoises qui servaient de salles de classes sont remplacées par ce nouveau bâtiment qui nous donne même l’occasion d’avoir une maternelle. Nous pouvons maintenant rêver d’une véritable éducation et d’un avenir  prometteur pour nos enfants ».

Grâce au partenariat avec la Fondation ICI, plus de 40 coopératives ont rejoint, à fin 2015, le système de suivi et de remédiation du travail des enfants de Nestlé, avec plus de 44 000 producteurs.

Le président du conseil d’administration de la coopérative CNEK s’est réjoui de l’implémentation du projet au sein des communautés de producteurs :

« Nous avons aujourd’hui une meilleure compréhension du travail des enfants et de ses implications grâce aux sensibilisations faites dans les villages. Cela nous permet de mieux mesurer notre responsabilité quant à l’éducation de nos enfants’’, a-t-il déclaré.

Avec un tel système, indique M. Mauricio AlarcÓn, Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire, «Nous assurons une surveillance exhaustive, appliquons des mesures correctives et offrons un soutien ciblé aux communautés locales. C’est ainsi que nous arrivons à déployer des solutions efficaces justifiant notre engagement à éradiquer le travail des enfants dans notre chaîne d’approvisionnement».

Dans le cadre de ce système, plus de 120 000 membres des communautés de producteurs ont déjà été sensibilisés, 42 écoles ont été construites et plus de 66 groupements de femmes ont déjà bénéficié d’activités génératrices de revenus.

Mme Euphrasie Aka, Coordinatrice Nationale et Représentante régionale de la Fondation ICI, a salué les efforts des autorités locales en vue de faciliter l’établissement de jugements supplétifs :

« Grâce à votre accompagnement, plus de 560 enfants ont maintenant la possibilité de terminer leur cycle primaire sans aucune contrainte administrative ».

Elle a, par la suite, invité les populations à faire déclarer leurs enfants dès la naissance : « Doter son enfant d’un acte de naissance est un devoir pour les parents. Il ne faut pas s’y soustraire, car l’avenir de ces enfants en dépend. »

Au titre de l’année scolaire 2016-2017, 1 394 jugements supplétifs et 4 000 Kits scolaires seront distribués au bénéfice d’enfants de producteurs de cacao.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More