Actualités 11 mai 2017

Prix des enfants du monde: une approche innovante

World's children's prize

Des enfants issus de six  écoles des 50 communautés ciblées par le projet Eliminer le Travail des Enfants dans les zones de production du Cacao (ECLIC) du département du travail des Etats-Unis ont participé au Prix des enfants du monde pour les droits de l’enfant en avril 2017. Construit sur le principe du « par les enfants, pour les enfants, c’est le seul prix pour les Droits de l’enfant décerné par les enfants eux-mêmes. Les ecoles qui ont beneficié de cette unique initiative sont les EPP de Ouyably-Gnondrou, de Petit Guiglo, de Sokoura, de Sakua, de Jeannotkro et de Greguibre, respectivement dans les départements de Kouibly, Duékoué, Soubré, Gagnoa, San-Pedro et Sassandra.

Cette participation rentre dans le cadre de la formation des enfants et des enseignants sur les droits de l’enfant, les lois et politiques de protection de l’enfant en général et en Côte d’Ivoire en particulier. Elle est le fruit d’une collaboration avec The World’s Children’s Prize organisation et de la coordination sur le terrain avec les enseignants des écoles et le corps éducatifs des régions (DREN, IEP). En amont de cette activité, des sessions de formations ont été organisées pour les enseignants et les enfants entre février et avril 2017 sur les Droits de l’Enfants, Les lois et politiques de protection des enfants et sur le travail des enfants en Côte d’Ivoire.

 

Cette année, le programme a été piloté dans les six écoles citées plus haut et sera étendu progressivement à toutes les 50 communautés du projet ECLIC.

« Le prix des enfants du monde est une approche innovante dans la formation des enfants sur leurs droits et je félicite la bonne participation des écoles affiliées au projet ECLIC à ce programme. Je voudrais ici remercier les autorités éducatives locales qui ont apporté leur appui et qui se sont mobilisées pour la réussite de cette opération. Quant aux parents, ils ont marqué, par leur présence massive le jour du vote et leur implication durant tout le processus, leur intérêt pour l’éducation des enfants et la formation sur les droits et les devoirs des enfants. Je les invite à mettre en application ce qu’ils ont appris pour le bonheur et l’épanouissement de leurs enfants », a déclaré Mme Euphrasie Aka, Coordinatrice Nationale de l’ICI.

 

« Aider les élèves à découvrir leurs droits, à se faire entendre et comprendre »

Le Prix des enfants du monde est un programme qui vise à aider les élèves à découvrir et prendre conscience de leurs droits, à se faire entendre et comprendre. Il est mis en œuvre à travers un processus éducatif , tout en promouvant les droits de l’enfant, la démocratie, la protection de l’environnement et l’amitié universelle. Il intervient chaque année et permet d’élire une personnalité qui s’est distinguée dans le monde pour sa prise de position ou son action en faveur des droits des enfants. C’est la plus grande formation annuelle sur l’égalité des droits, les droits de l’enfant et la démocratie.

 

Pour le Prix des enfants du monde 2017, trois questions de protection des enfants étaient particulièrement abordées :

– Le soutien aux enfants pauvres et vulnérables

– L’accès à l’éducation pour les enfants aveugles et des enfants avec d’autres handicaps

– La lutte contre les mutilations génitales féminines, le mariage précoce et le mariage forcé.

 

Selon Mme Caroll Miloky, Chef de projet ECLIC, « tout l’enjeu de ce programme est d’assurer dans chaque école dans laquelle nous travaillons, un environnement protecteur, propice à l’apprentissage et au développement harmonieux de chaque en enfant. Cela passe entre autres par la formation des enfants à leurs droits et devoirs, mais au-delà, par l’utilisation au quotidien des compétences acquises».

Le projet Eliminer le Travail des Enfants dans la Cacaoculture (Eliminating Child Labor In Cocoa – ECLIC) financé par le Département du travail des Etats-Unis et mis en œuvre par la Fondation International Cocoa Initiative (ICI) a été lancé par la Première Dame de Côte d’Ivoire, présidente du Comité de Surveillance Nationale (CNS), le 19 mai 2016. Il s’étend sur une période de 4 ans (de novembre 2015 à novembre 2019).

Le projet ECLIC permettra à 50 communautés productrices de cacao en Côte d’Ivoire, de concevoir et mettre en œuvre des Plans d’Actions Communautaires (PAC) pour lutter contre le travail des enfants. Dans ces communautés 5.450 enfants vulnérables, engagés ou courant le risque d’être engagés dans le travail des enfants seront soutenus.

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More