Le travail des enfants dans le cacao

Qu'est-ce que le travail des enfants? Quelles sont les causes? Est-ce grave? Que peut-on faire? Découvrez nos résultat.

LE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LA CULTURE CACAOYÈRE

Les enfants dans les zones de culture du cacao sont confrontés aux réalités de la pauvreté rurale (pénurie de terre, insécurité alimentaire, manque d’infrastructures scolaires, accès limité à l’eau potable, pauvreté des services de santé, etc.). La pratique régulière de mettre au travail les enfants dans les plantations de cacao est souvent un mode de vie normal pour les producteurs de cacao qui, pour diverses raisons, veulent former leurs enfants au métier et, en même temps, réduire le coût de la main-d’œuvre sur la ferme familiale.

 

Nous voyons le travail des enfants à la fois comme un symptôme et une cause de la pauvreté qui s’auto-perpétue. Les ménages dans les zones cacaoyères sont confrontés aux réalités de la pauvreté en milieu rural, où les parents mettent parfois leurs enfants au travail et les gardent hors de l’école, afin de réduire les coûts de main-d’œuvre dans les exploitations agricoles familiales. Cela peut, à son tour, priver les enfants de possibilités de développement, ce qui durcit l’appauvrissement du ménage pour les générations futures. Notre expérience révèle que la plupart des enfants qui travaillent dans des fermes de cacao le font au sein de leur propre structure familiale. Cela ne signifie toutefois pas qu’ils ne sont pas exposés aux risques du métier, ou, dans certains cas, qu’ils subissent des pratiques illégales et abusives. En particulier, lorsque des enfants, avec ou sans leur consentement, sont enlevés à leurs familles pour être exploités dans les cultures cacaoyères, il s’agit là de traite d’êtres humains.

Nous estimons que ces problèmes complexes peuvent être résolus efficacement par les efforts collectifs, coordonnés et cohérents de toutes les parties impliquées, directement ou indirectement, dans le circuit logistique du cacao.

 

QU’EST-CE QUE LE TRAVAIL DES ENFANTS?

Le concept de travail des enfants désigne toute tâche qui est mentalement, physiquement, socialement ou moralement dangereuse et préjudiciable aux enfants; qui les prive de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité; qui perturbe leur scolarité en les privant de la possibilité d’aller à l’école, en les obligeant à quitter l’école prématurément ou à concilier scolarité et longues heures de travail pénible.

La Fondation ICI soutient les conventions internationales qui proscrivent ces pratiques de travail et défendent les droits de l’enfant, ainsi que les lois nationales pertinentes.

 

 

 

 

Le travail des enfants ne concerne pas toutes les tâches accomplies par ces derniers. Ainsi, les tâches faciles et sans danger, effectuées par les enfants sur la parcelle familiale pendant une période de temps limitée et sous la supervision d’un adulte, sans que cela ne compromette leur scolarité, sont jugées acceptables. Dans les sociétés rurales d’Afrique de l’Ouest, ce type de travail est souvent nécessaire pour assurer une bonne qualité de vie aux familles. Il contribue également au développement des enfants, leur permettant ainsi d’acquérir une expérience et des compétences qui les prépareront à leur future vie d’agriculteur.

En revanche, des tâches telles que porter des poids lourds ou manipuler des produits chimiques sont considérées comme une « forme inacceptable de travail des enfants », car elles sont dangereuses pour la santé des enfants. La traite d’enfant et tout travail forcé effectué par des enfants sont des formes extrêmes et criminelles d’exploitation d’enfant.


This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More