Kouadio Ahou Agnes

Preésidente de l'Association des Femmes de Dohoun-Konankro

Groupement_de femmes_DK_06_09_16

Je me nomme Kouadio Ahou Agnes, Présidente de l’Association des Femmes « SOCANC-SIKEMI » de Dohoun-konankro. Dohoun-konankro est une communauté cacaoyère située dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire, dans la région de la Nawa. Elle compte 4 460 habitants, dont  3 160 enfants, selon une estimation faite par les leaders communautaires.

Avant le début du projet avec la Fondation ICI, chaque femme était dans son coin et s’occupait uniquement de son foyer.  Il n’y avait pas d’activités communautaires entre les femmes. Chaque fois que nous partons au champ, nos enfants nous accompagnaient. Ils nous aidaient dans les travaux champêtres. Notre école était construite en bambou avec des pailles. Quand il pleuvait, nos enfants étaient mouillés, ainsi que leurs livres et cahiers. Cela ne nous encourageait pas à inscrire nos enfants dans notre école. Mais aujourd’hui, grâce au projet avec la Fondation ICI, les choses ont beaucoup changé. Nous les femmes sommes plus unies quelles que soient nos différences socio-ethniques. Nous avons créé notre Association, puis la Fondation ICI nous a formé et nous a apporté un grand soutien. Elle nous aidé à créer des champs de maïs, de manioc et d’arachides. Pendant les périodes de fête, nous vendons de la boisson pour remplir notre caisse. Parties de rien, nous avons aujourd’hui 989. 050 F CFA dans notre caisse (solde à la date du 20 janvier 2016). Grâce à nos activités, nous avons offert la somme de 50 000 F CFA au COGES  (Comité de gestion de l’école) pour la réhabilitation de notre école, puis nous l’avons équipée avec des seaux et des gobelets pour que nos enfants aient de l’eau à boire à l’école. Toutes les femmes de notre association participent à la scolarisation de leurs enfants.

Nous sommes engagées à assurer une éducation de qualité à nos enfants. Avec les trois belles salles de classe construites par la Fondation ICI et les trois (03) autres que nous avons réhabilité, notre école est belle et plus attrayante. Avec l’aide du Comité de Protection des Enfants (CPE) nous poursuivons les campagnes de sensibilisions auprès de nos sœurs des campements voisins pour la scolarisation des enfants. Notre problème aujourd’hui est de construire une cantine scolaire afin de permettre à nos enfants, surtout ceux des campements voisins, de bien se nourrir à midi. Pour cela, nous avons déjà un stock de riz que nous comptons mettre à la disposition de la cantine.

Nous disons encore merci à la Fondation ICI pour tout ce qu’elle a fait pour nous et pour nos enfants.

Related Testimonials

This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn More